Les 6 façons dont l’emailing progressera en 2016

Cet article est apparu en premier sur le site :

Nombreux sont ceux qui croient que l’emailing a été relégué en arrière plan par rapport à d’autres formes d’exposition comme les médias sociaux et les applications pour smartphone. Cependant, les temps vont bientôt changer.

En fait, vous avez peut-être remarqué que les niveaux de réponse ont chuté au cours des deux dernières années. Ceci a moins à voir avec un passage à d’autres formes de médias et plus à voir avec la manière dont l’email est présenté. Alors que les moteurs de recherche réorganisent continuellement leurs exigences algorithmiques en matière d’exposition de leurs pages de résultats, il est probable qu’en 2016 et au-delà on verra un effort renouvelé des campagnes d’emailing. Comment pouvez-vous capitaliser sur les meilleures pratiques pour tirer le meilleur parti de cette approche ?

Intégrez clairement des liens avec les médias sociaux

Le mot clé est CLAIREMENT. Bien trop souvent, le seul lien vers une page de média social sur un email consiste en une obscure référence à une page Facebook ou Twitter. Rendez ce lien extrêmement clair et placez-le en haut et en bas de l’article lui-même. Ce widget devrait être bien plus qu’un hyperlien. Dans l’idéal, ce devrait être le logo familier de Facebook ou Twitter, suivi de la mention « Suivez-nous » ou un texte du même type. Il a été montré que les emails associés avec les médias sociaux peuvent offrir un taux de clic jusqu’à 115% supérieur à celui d’un email seul. Il n’y a tout simplement aucune raison de ne pas tirer avantage de tels chiffres.

email marketing

email marketing

Combattre les échecs

Certains marketeurs auront tendance à se focaliser uniquement sur les clients qui font un achat et demeurent fidèles. C’est une grave erreur. Vous aurez aussi besoin de faire attention à ceux qui auraient abandonné leur panier de commandes ou qui n’ont pas terminé leur inscription. En aucune façon, il ne s’agit de ventes ratées. Le fait qu’ils étaient déjà prêts à s’inscrire ou à faire un achat signifie clairement qu’ils sont peut-être toujours prêts à le faire. Une action rapide ici est la clé. Une fois que l’événement déclencheur a eu lieu, il devrait être consigné et l’email approprié devrait être envoyé dans les deux heures. Cet email sera basé sur l’action que le client devrait entreprendre. En supposant que le client a abandonné son panier de commandes, un email avec un texte comme celui-ci peut être approprié :

« Nous avons constaté que vous n’avez pas acheté notre produit. Ne vous inquiétez pas… il est toujours disponible. Cliquez ici pour l’acheter maintenant. »

Il s’agit d’un appel passif à l’action ; pas trop envahissant tout en en indiquant toujours au client que vous vous souciez de ce qu’il fait.

Des infographies cliquables

Alors que les infographies sont de bons moyens de capter l’attention de votre destinataire, ce ne sont que des images. Sans la possibilité d’entreprendre une action immédiate, une vente potentielle peut être perdue. Toutes les infographies devraient contenir des images cliquables qui redirigent le lecteur vers une page spécifique de votre site web. C’est beaucoup plus attractif qu’un simple bouton « visitez notre site » en bas du mail. Les clients veulent de la commodité et la possibilité de naviguer directement vers une autre page (comme un portail de paiement ou une description de produit). Ceci les encouragera à entreprendre plus d’actions. Bien que ceci puisse tomber sous le sens, le fait est que beaucoup d’infographies ne représentent rien de plus que des images tape-à-l’œil.

Combattre les filtres d’email

Les filtres d’email peuvent sonner le glas d’une campagne d’emailing. Comme beaucoup d’utilisateurs ont maintenant ces filtres réglés sur le mode « strict », il y a de grandes chances pour qu’un message rempli de logos soit bloqué et se retrouve dans les spams. Bien que les logos et les images soient importants, du texte simple avec des hyperliens vers votre site sera plus probablement accepté. Cette configuration est particulièrement importante lors d’un email initial (comme un email envoyé à un nouvel abonné ou à un nouvel acheteur). En fait, beaucoup d’entreprises prospères donneront aux clients le choix de recevoir des emails soit en texte simple, soit en HTML. Ceci garantira que tout message futur pourra être envoyé. Non seulement un email considéré comme un spam ne sera pas lu, mais une telle association peut nuire à l’image de votre entreprise.

Développez une stratégie de sortie

Il y a de nombreux marketeurs qui continuent de bombarder un destinataire avec des emails bien après que celui-ci ait cessé toute relation avec l’entreprise. C’est une grosse erreur. Tout d’abord, c’est une dépense inutile des ressources internes qui seraient mieux employées avec les clients actifs. Deuxièmement, cela donnera une mauvaise image de votre firme avec le temps. La dernière chose que vous voulez quand vous lancez une recherche sur votre compagnie sur Internet, c’est de trouver une critique qui dise : « Bonne entreprise mais ils n’arrêtaient pas de m’inonder d’emails ; j’ai dû me désabonner. » La plupart des systèmes d’email automatisé peuvent être configurés de sorte qu’après un nombre spécifique de messages, un client soit retiré de la liste active. Par la suite, des mises à jour trimestrielles peuvent être la meilleure voie à suivre.

Des logiciels automatisés

Beaucoup d’entreprises emploient des logiciels d’emailing automatisé pour s’adresser à leurs clients. Or, ce qui a pu marché en 2014 ou 2015 pourrait très bien être dépassé maintenant. Il est crucial de rester à l’affût des dernières tendances. Voici un échantillon des meilleurs choix en 2016

(jusqu’ici) : GetResponse, MailChimp, et Infusionsoft. Ce sont toutes des solutions très flexibles qui peuvent être mises en œuvre dans votre bureau en un rien de temps. Comme elles sont aussi très intuitives et conviviales, très peu d’ajustements seront nécessaires. Ceci peut vous faire épargner du temps et de l’argent. Comme cette liste change constamment, il convient de vérifier les dernières mises à jour. Marketo et Zettasphere sont quelques-unes des nouveautés à surveiller à l’approche de 2016.

Ces solutions clés en main sont plutôt utiles puisqu’on met maintenant de plus en plus l’accent sur un retour de l’emailing. Comme élément d’une solide campagne marketing, l’efficacité de ces pratiques fera la différence pour votre réussite dans cet environnement compétitif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *