Archives de catégorie : email

Auto Added by WPeMatico

Rendez votre call-to-action plus sexy !

Cet article est apparu en premier sur le site : http://www.emailstrategie.com/2017/05/11/blog/call-to-actions-sexy/

Elément déterminant dans votre campagne emailing, votre call-to-action (appel à l’action) se doit d’être séduisant et sexy. L’objectif ultime est dattirer vos destinataires sur une landing page et les amener à effectuer une action en particulier (prise de rendez-vous, demande de documentation, inscription à un évènement, …).

Autant dans vos emails que sur votre site internet, le bouton d’action est le premier « objectif » visé pour souhaiter transformer vos prospects en clients. Non pas que l’on souhaite ressembler à Cristina Cordula, mais aujourd’hui, nous allons vous prodiguer de magnifyyyque conseils pour booster votre taux de conversion à la suite d’un email marketing !

 

 

Quel texte choisir pour son call-to-action ?

Primordial, le bouton d’action doit être clair et concis. On tente de séduire plus avec moins de textes.

Privilégiez donc des appels à l’action très courts. 1 et 4 mots suffisent largement à inciter les internautes à cliquer sur votre bouton ! Exemple :

  • Le choix de vos verbes d’actions

Comme l’exemple cité ci-dessus, il est possible d’utiliser des verbes « neutres », à la première personne par exemple, qui permettent au lecteur d’être interpellé et d’être plus dans « la projection » du bouton :

A contrario, certaines entreprises utilisent beaucoup de verbes « incitatifs » qui se rapprochent plus de l’invitation et du verbe d’action à forte valeur ajoutée :

Plusieurs alternatives sont donc possibles, en passant aussi par le verbe à l’infinitif « Découvrir notre article ».

Le choix des mots et des angles de conjugaisons sont à adapter avec votre contenu et vos cibles. Des directeurs ou manager seront plus retissant à l’utilisation de la première personne du singulier « Je m’inscris », contrairement à des verbes moins direct et plus lisses : « Obtenez votre inscription ».

Avec des multiples choix, la langue française vous offre la possibilité d’interpeller différemment vos contacts. La segmentation et la personnalisation peuvent vous aider à décider entre telles et telles approches ! A vos claviers !

 

 Annonce : Demandez une démonstration de wewmanager

 

 

  • Eclairer le cliqueur sur son chemin

Au même titre que l’on aime bien voir des panneaux de circulation qui nous explique où l’on va : « Direction Nantes », les internautes apprécient les call-to-actions explicitent qui reflètent l’objectif de l’appel à l’action. Il faut construire votre campagne sous forme de tunnel de conversion : parlez d’abord de lui, de ses besoins, de ses problèmes et amener-le vers votre call-to-action qui va justement répondre à son besoin.

Simplement, on va inclure dans le texte du bouton la destination de celui-ci, exemple : « Visitez notre blog » « Demande de devis »

 

La mise en beauté de votre call-to-action

Même si la destination de votre call-to-action est le plus important (c’est là que vous allez convertir), pensez à « chouchouter » votre bouton afin qu’il soit tendance, en termes de couleurs et de formes. Si vous avez créé un univers particulier autour de votre marque, profitez de ce call-to-action pour le rendre unique et adapté à la situation.

 

Suivant votre objectif, il est judicieux de varier les couleurs de vos boutons :

  • Ecologie, bénéfice, information : vert ou bleu
  • Notion d’urgence, promotions : rouge

Ce sont bien entendu des suggestions, tout bouton est à harmoniser avec l’ensemble de votre message.

Généralement, on recense 3 formes : rond, ovale ou carré. Quelques exemples :

PS : Même si les tendances actuelles tendent à un design très simple (flat design), pensez à intégrer une ombre ou de la perspective à votre call-to-action afin d’aider à la compréhension que c’est ici qu’il faut cliquer.

 

 

Taille et position du call-to-action

La grosseur du bouton doit être modérée. On ne doit pas utiliser un call-to-action trop petit par peur que les internautes ne le voient pas. Au contraire, on ne peut pas insérer un bouton trop imposant dans un email (peu esthétique et trop agressif).

Il existe une règle d’or, autant en email marketing que dans la conception de site internet : il est indispensable que votre call-to-action  apparaisse en dessus de la ligne de flottaison.

« la ligne de flottaison est la ligne qui sépare la partie d’une page Web visible et la partie invisible, qui est accessible uniquement avec l’utilisation de la barre de défilement. »

 

Il faut donc insérer au moins un lien ou bouton en dessus de cette ligne, tout en en faisait un léger rappel en fin d’email. La dimension d’un bouton (encore une fois : tout dépend du reste de votre email) doit se situer entre les deux croquis suivants :

 

 

 

 

Lien bonus :

Si vous ne manipulez pas photoshop ou autre logiciel de graphisme, nous vous invitons à visiter le site : http://dabuttonfactory.com/examples qui propose un générateur de call-to-action intuitif et relativement complet.

Maintenez que vous avez toutes les clés en main pour créer des call-to-action percutant, il est temps de passer à l’action ! Pensez toujours à tester différents formats, styles et textes, comparez-les entre eux et adoptez les call-to-action qui permettent d’atteindre -voire dépasser- vos objectifs !

L’article Rendez votre call-to-action plus sexy ! a été publié sur le blog de EmailStrategie.

Powered by WPeMatico

Chiffres du routage email 2016

Cet article est apparu en premier sur le site : http://www.emailstrategie.com/2017/03/24/blog/chiffres-routage-email-2016/

La SNCD nous a fait parvenir leurs derniers chiffres du routage email 2016. Avec une activité en croissance constante, les chiffres sont rassurants et prouvent bel et bien que l’Email marketing ne tend pas à sa fin.

Si ces chiffres sont en baisse, l’email marketing sort son épingle du jeu grâce à l’évolution de l’approche email marketing. Depuis trois ans, l’email est utilisé de façon plus ciblé et personnalisé par les annonceurs. Ces bonnes pratiques, que nous rappelons à nos clients, sont les clés du succès !

# Routages email 2016

Voici les principaux chiffres de cette étude :

  • Volume : 131 milliards d’emails routés (1.55% par rapport à 2015)
  • Chiffre d’affaires : 105 millions d’euros (+14% vis-à-vis de 2015)
  • Et un nombre de client qui s’élève à 26 795.

Comme l’a souligné la SNCD, plus de 45 millions de Français consultent leurs emails au moins une fois par jour. Qu’en est-il pour vous ?

EmailStrategie, encore une fois partenaire de cette étude, tient à remercier la SNCD et nos clients qui nous suivent, certains, depuis plusieurs années.

Visionner le PDF

L’article Chiffres du routage email 2016 a été publié sur le blog de EmailStrategie.

Powered by WPeMatico

De quel inventeur de génie parle t’on ?

Cet article est apparu en premier sur le site : http://www.emailstrategie.com/2017/03/05/blog/actualites-emailing/qui-inventeur-email/

Qui suis-je ? (inventeur)

Je suis un inventeur né le mercredi 23 avril 1941 à Amsterdam. Pas la capitale des Pays-Bas mais dans l’état de New York aux Etats-Unis. Je suis mort le 5 mars 2016 à l’âge de 74 ans. Cela fait donc 1 an que je suis parti jour pour jour. Mais mon invention, elle, est encore massivement utilisée ! (Elle le sera encore pour plusieurs décennies à venir.)

J’ai étudié à l’institut polytechnique Rensselaer en 1963 où j’ai pu faire un stage chez IBM pour y obtenir un diplôme en génie électrique. J’ai poursuivi mes études au prestigieux MIT (Massachusetts Institute of Technology).

Fort de ces réussites, j’ai pu, par la suite, travailler au sein de la société BBN sur l’ARPAnet (Advanced Research Projects Agency Network) qui était à l’époque le premier réseau de transfert de paquets. C’était en quelque sorte l’ancêtre d’internet qui était développé par la DARPA (qui est l’agence américaine pour les projets de recherche avancée de défense).

Durant ma carrière j’ai beaucoup codé, mais c’est en écrivant les 200 lignes de codes pour ces deux programmes, le SNDMSG* et le CRYNET*, que je suis entré dans la légende.

Vous ne devinez toujours pas qui je suis ? Alors voici un détail qui devrait vous aider :

J’ai eu l’ingénieuse idée d’utiliser pour la première fois en 1971 le signe @ car il présentait le double avantage d’être inutilisé et de se prononcer “at”. Ce qui signifie en anglais « chez » : je voulais séparer l’identité de la personne du réseau auquel elle se rattache.

Si je vous dis que j’ai écris QWERTYUIOP (première ligne d’un clavier) et que c’est ce message précisément, qui a authentifié le fait que mon procédé fonctionnait ! Même si cette anecdote reste peu connue du grand public.

Oui, c’est moi Ray Tomlinson, l’inventeur de génie qui a crée l’email !

Ray Thomlinson

Le saviez-vous ?

L’email fête ses 46 ans et n’a pas pris une ride ! 220 milliards d’emails transitent chaque jour sur Terre et en 2020… 3 milliards de personnes utiliserons l’email soit la moitié de la population mondiale. Un français reçoit en moyenne 40 email par jour… Des chiffres qui donnent le tournis.

Au début on ne disait pas email, mais Netmail ! (pour Network Mail).

Fausse croyance autour de l’arobase. Très peu d’entre nous connaissent son origine et l’attribuent à tort à l’ère du numérique et de l’internet grand public. Pourtant, Giorgio Stabile, professeur à l’université de Rome, a découvert le symbole « @ » dans des lettres de marchands vénitiens datées d’il y a 500 ans. Jusqu’au XVIe siècle le symbole correspondait à une unité de mesure de l’époque : l’amphore.

En effet, @ est à l’origine le symbole de l’arroba (de l’arabe ar-roub, ” le quart “), ancienne unité de capacité et de poids espagnole et portugaise. Le sigle a gardé pendant des siècles une valeur commerciale avant d’avoir la fonction qu’on lui connait aujourd’hui.

*SNDMSG (Send Message) qui permet à deux utilisateurs connectés sur le même ordinateur de se laisser mutuellement des messages.

*CPYNET qui peut envoyer des fichiers sur l’un ou l’autre des ordinateurs reliés par ARPANET.

L’article De quel inventeur de génie parle t’on ? a été publié sur le blog de EmailStrategie.

Powered by WPeMatico